Le Vignoble

Miège, c'est surtout sa vigne et son vin qui règnent en seigneurs. Solidement accroché à un coteau d'alluvions calcaires, le territoire de la commune est aujourd'hui couvert essentiellement de vignes.

Sur ces terres graveleuses et sèches qui bénéficient d'un ensoleillement intense, l'épi doré a fait place au cep de vigne.

Le Miégeois a su garder la maîtrise de son avenir, et le cheminement qu'il a parcouru sur la voie du progrès et du mieux-être, n'a pu combler ses aspirations qu'en s'accompagnant de réalisations d'un ordre plus élevé.

Il faut évoquer le développement culturel, les sports, l'évolution sociale, mais il faut évoquer surtout le remaniement parcellaire intégral décidé en 1973. En l'espace de huit ans la topographie du vignoble a été totalement bouleversée. Disparues les vignes en escaliers, les murs en pierres sèches, cette mosaïque de petits carrés et rectangles évoquant un paysage aztèque, cultures en terrasses au flanc des collines, avec ci et là un vieux prunier ou cerisier sauvage.

Plus de deux millions et demi de terre ont été tournées et les 1724 petites et anciennes parcelles ont été remaniées et reconstituées en 774 parcelles. Le réseau des routes qui était anciennement d'environ 8 km, est aujourd'hui de 28 km et il dessert toutes les parcelles par le haut et le bas. L'irrigation du vignoble s'effectue par un système fixe totalement enterré avec 3500 arroseurs disposés suivant un réseau de 18 x 20 m.

Sur une aire de 120 hectares, on y cultive aujourd'hui principalement le chasselas et le pinot, mais également de nombreuses spécialités.

En conclusion, la communauté de Miège, comme toutes celles du canton, a profité d'un progrès considérable tout au long de ces dernières décennies.

Miège au Pays du Soleil

C'est un petit pays dans le grand pays du Valais. Pays de dur labeur, de sueur et d'âpres énergies, de grandeur et de beauté arrêté à mi-chemin entre la terre et les cieux.

 

Imprimer le contenu de cette page Télécharger cette page en PDF Recommander cette adresse à un ami
powered by