Paroisse et culte

Avec la fondation de la paroisse en 1785, Miège obtient son indépendance définitive. Avant 1785, la communauté catholique de Miège dépendait de la paroisse de St-Maurice de Laques.

Avec la fondation de la paroisse en 1785, Miège obtient son indépendance définitive. Avant 1785, la communauté catholique de Miège dépendait de la paroisse de St-Maurice de Laques. Pour se rendre à l'église, elle doit suivre un chemin rocailleux et les difficultés sont grandes surtout durant l'hiver.

Cette population qui n'est que d'env. 250 habitants aspire ardemment à fonder une paroisse séparée. Elle construit une chapelle dédiée à Ste-Barbe et réunit, petit à petit les fonds indispensables à la vie d'une paroisse.

Le 1er mars 1762, l'évêque François-Frédéric AMBUEL permet à la Commune de Miège d'avoir un prêtre qui instruise la jeunesse, qui s'occupe des malades et assure la messe le dimanche.

Le 29 janvier 1785, les communiés de Miège désignent les notaires François-Antoine de Clavibus, François-Jacques de Clavibus et le lieutenant Barthélémy Caloz pour comparaître devant l'évêque et demander séparation.

L'année suivante, l'évêque accepta la fondation à Miège d'une paroisse filiale de celle de Laques et en fixa les conditions.

Enfin en 1793, les Miégeois finirent par obtenir la séparation complète de leur paroisse de celle de Laques en payant à celle-ci 320 écus et 2 écus français et en s'engageant à livrer chaque année une demi-livre de cire.

La nouvelle paroisse fondée à Miège était placée sous le patronat et la collation de l'évêque.

Contacts paroissiaux

l'Abbé Jean-Marie Cettou
Tél. 078 712 56 72
Maison St Joseph
Chemin Retana 8
3973 Venthone

 

Chantal Remion
Tél. 027 455 94 55

http://www.paroissecteur-sierre.ch/

Imprimer le contenu de cette page Télécharger cette page en PDF Recommander cette adresse à un ami
powered by